Suite aux dernières élections municipales, Loïc Gallot, candidat non élu et tête de la liste « Lafeuillade, une équipe pour un nouvel élan », a engagé un recours devant le tribunal administratif pour en contester les résultats, estimant que le bureau de vote, dont il faisait partie, avait à tort déclaré nuls plusieurs bulletins de vote.

Dans son jugement en date du 29 septembre 2020, le tribunal administratif de Clermont-Ferrand a ainsi requalifié un total de 8 bulletins de vote, à savoir 2 bulletins sur lesquels des noms étaient entourés et 6 bulletins de la liste de Loïc Gallot qui n’étaient pas au format réglementaire.

Cette rectification conduit à porter le nombre de suffrages exprimés au 2e tour des élections municipales à 304 et le nombre de voix à retenir de 150 à 151 pour Marie-Claude Gintrand, de 148 à 150 pour Serge Rouchet, de 146 à 149 pour Lionel Trin, de 144 à 147 pour Isabelle Bouygues, de 143 à 148 pour Thierry Cazal, de 142 à 148 pour Marie-Paule Puech, de 140 à 142 pour Sandrine Mouminoux et de 137 à 142 pour Loïc Gallot.

Par conséquent, la réintégration de ces 8 bulletins de vote que le tribunal a donc considérés valables l’a conduit à annuler l’élection d’Isabelle Bouygues, élue sur la liste de M. Gallot, et à la remplacer par Marie-Paule Puech, qui faisait également partie de la liste de M. Gallot, élue au bénéfice de l’âge face à Thierry Cazal, crédité du même nombre de voix.

Marie-Paule Puech fait donc son entrée au conseil municipal de Lafeuillade-en-Vézie en lieu et place d’Isabelle Bouygues, sans que cela modifie les équilibres existants, la liste de Jean-Louis Fresquet comptant toujours 12 élus et celle de M. Gallot 3 élus. La nouvelle élue a été officiellement installée lors de la réunion du conseil municipal du 23 octobre 2020.