La commune de Lafeuillade-en-Vézie a inauguré le 6 novembre un local qu’elle a aménagé pour permettre l’installation d’une masseuse-kinésithérapeute qui a démarré son activité début septembre.

Située au milieu du bourg, en face de la mairie, la « maison Vialacre » a été achetée par la commune en 1999. Elle y a aménagé trois logements à l’étage, le rez-de-chaussée étant divisé en deux locaux commerciaux : l’un est occupé par le Crédit agricole et son distributeur automatique de billets, l’autre était vacant depuis le départ d’un artisan. C’est ce deuxième local que la mairie a décidé d’aménager pour le proposer en location à Amandine Oubbati-Bonhomme, masseuse-kinésithérapeute, qui recherchait un lieu pour installer son cabinet.

La commune a inauguré ce nouveau local et salué l’arrivée de ce nouveau professionnel de santé lors d’une cérémonie organisée le 6 novembre. Jean-Louis Fresquet, maire, et son conseil municipal accueillaient notamment pour l’occasion Serge Castel, préfet du Cantal, Bruno Faure, conseiller régional représentant le président Laurent Wauquiez et président du Conseil départemental du Cantal, le député Vincent Descoeur et le sénateur Stéphane Sautarel (*).

« Les travaux ont été réalisés d’avril à août 2021 pour un coût total de 42 000 € TTC, subventionnés à hauteur de 16 828 € au titre du « Bonus Relance » du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et de 10 097 € de DETR (crédits d’Etat) », a expliqué Jean-Louis Fresquet, maire de la commune, en remerciant les financeurs, le maître d’œuvre et les artisans.

« Madame Oubbati-Bonhomme, que nous remercions d’avoir choisi Lafeuillade-en-Vézie, vient renforcer l’offre de services qui continue de se développer dans notre bourg grâce au dynamisme de ses artisans et commerçants », a souligné le maire. « Elle rejoint une équipe de soins qui compte 12 professionnels de santé sur le secteur, dont un médecin généraliste à Lacapelle-del-Fraisse et, sur Lafeuillade, une pharmacie, un cabinet d’infirmières et un ostéopathe », ajoutait-il, en rappelant toutefois que la commune reste en recherche d’un médecin généraliste avec l’espoir de créer une maison de santé.

La commune de Lafeuillade-en-Vézie a inauguré le 6 novembre un local qu’elle a aménagé pour permettre l’installation d’une masseuse-kinésithérapeute qui a démarré son activité début septembre.

Située au milieu du bourg, en face de la mairie, la « maison Vialacre » a été achetée par la commune en 1999. Elle y a aménagé trois logements à l’étage, le rez-de-chaussée étant divisé en deux locaux commerciaux : l’un est occupé par le Crédit agricole et son distributeur automatique de billets, l’autre était vacant depuis le départ d’un artisan. C’est ce deuxième local que la mairie a décidé d’aménager pour le proposer en location à Amandine Oubbati-Bonhomme, masseuse-kinésithérapeute, qui recherchait un lieu pour installer son cabinet.

La commune a inauguré ce nouveau local et salué l’arrivée de ce nouveau professionnel de santé lors d’une cérémonie organisée le 6 novembre. Jean-Louis Fresquet, maire, et son conseil municipal accueillaient notamment pour l’occasion Serge Castel, préfet du Cantal, Bruno Faure, conseiller régional représentant le président Laurent Wauquiez et président du Conseil départemental du Cantal, le député Vincent Descoeur et le sénateur Stéphane Sautarel (*).

« Les travaux ont été réalisés d’avril à août 2021 pour un coût total de 42 000 € TTC, subventionnés à hauteur de 16 828 € au titre du « Bonus Relance » du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et de 10 097 € de DETR (crédits d’Etat) », a expliqué Jean-Louis Fresquet, maire de la commune, en remerciant les financeurs, le maître d’œuvre et les artisans.

« Madame Oubbati-Bonhomme, que nous remercions d’avoir choisi Lafeuillade-en-Vézie, vient renforcer l’offre de services qui continue de se développer dans notre bourg grâce au dynamisme de ses artisans et commerçants », a souligné le maire. « Elle rejoint une équipe de soins qui compte 12 professionnels de santé sur le secteur, dont un médecin généraliste à Lacapelle-del-Fraisse et, sur Lafeuillade, une pharmacie, un cabinet d’infirmières et un ostéopathe », ajoutait-il, en rappelant toutefois que la commune reste en recherche d’un médecin généraliste avec l’espoir de créer une maison de santé.

(*) Participaient également à cette inauguration : Wahid Ferchiche, secrétaire général de la préfecture, Isabelle Lantuéjoul, conseillère départementale, Michel Teyssedou, président de la Communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne, les artisans qui ont réalisé les travaux, les professionnels de santé du secteur et les maires de plusieurs communes voisines.